Renault Nissan & EDF : alliance pour des véhicules éléctriques

L’alliance Renault-Nissan et EDF testeront 100 véhicules électriques en région parisienne dès 2010

Publié le 02 juillet 2009
Renault Nissan & EDF : alliance pour des véhicules éléctriques

L’alliance Renault-Nissan et EDF annoncent une expérimentation à grande échelle de véhicules électriques en région parisienne. Conformément à l’accord signé entre Pierre Gadonneix, PDG d’EDF, et Carlos Ghosn, PDG de Renault et de Nissan, le 9 octobre 2008, les deux partenaires souhaitent aujourd’hui entrer dans une phase concrète en testant, pour la première fois en France, le développement de la mobilité électrique en région parisienne.

A partir de septembre 2010 et pendant un an, 100 véhicules électriques de l’alliance Renault-Nissan (berlines et véhicules utilitaires légers) seront expérimentés par des clients particuliers, professionnels et employés de collectivités territoriales. Ils disposeront d’une infrastructure de charge disponible, aussi bien à leur domicile, que dans les locaux des entreprises et les parkings, ou sur la voie publique. Ceci est rendu possible grâce à un partenariat technique et financier avec tous les acteurs publics et privés concernés.

Par cette expérience pilote, l’alliance Renault-Nissan souhaite tester avec EDF, en grandeur nature, le fonctionnement et l’utilisation de ses futurs véhicules électriques. Les voitures proposées seront identiques à celles de série, lancées sur le marché à partir de début 2011.



Le projet de l’alliance Renault-Nissan et EDF, soutenu par la Région Ile de France et le Département des Yvelines, est construit sur la base d’une étroite collaboration avec l’Etablissement Public d’Aménagement du Mantois Seine Aval (EPAMSA).

Le projet SAVE (Seine Aval Véhicules Electriques) impliquera plusieurs partenaires privés. Ce projet fait l’objet d’un dossier déposé auprès de l’ADEME, dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt du 26 juin 2009. Ce projet ne sera lancé qu’après validation des financements nécessaires à sa concrétisation.


FERMER