La responsabilité globale et le développement durable


une démarche collective à l'ESCEM (ESC Tours-Poitiers)
  La responsabilité globale et le développement durable

Plus de 87% des jeunes, soucieux des générations futures veulent s'impliquer dans la démarche responsabilité globale et développement durable. Les étudiants de l'ESCEM n'échappent pas à cette règle et multiplient les initiatives dans ce secteur. C'est tout le groupe ESCEM qui est impliqué avec la création d'une nouvelle direction Responsabilité Globale et Développement Durable. Dès 2002, l'ESCEM s'est engagée dans le développement durable et fait aujourd'hui partie des établissements pionniers qui ont signé la charte « campus responsable ». « En cohérence avec ses 4 valeurs fondatrices, l'engagement, l'intégrité, la curiosité, l'humilité, l'ESCEM mettra en œuvre sa mission dans les formes appropriées pour promouvoir systématiquement l'approche internationale et multiculturelle du management, la responsabilité sociale de l'entreprise et l'éthique des affaires », déclare François Duvergé, Directeur général du Groupe.

Au-delà de cette mission affirmée et authentique, l'ESCEM décline de manière spécifique une réalité fondée en passant du concept à l'action en s'appuyant sur 3 axes mariant les 3 dimensions du DD (environnement, social et économie) : la pédagogie, la recherche et une pratique managériale.

Pédagogie : la RG-DD est partout dans les enseignements... Près de 4000 étudiants formés.

L'école forme ses étudiants aux questions liées à la responsabilité globale et au développement durable : la nouvelle gouvernance d'entreprise, les nouvelles relations aux actionnaires, la transparence des comptes, les fonds d'investissement éthiques, les normes ISO 14000, le management interculturel, la gestion des réseaux, le respect de l'environnement... Aujourd'hui, il existe à l'ESC Tours-Poitiers un module obligatoire (45 heures) sur le Développement Durable appliqué à la gestion des organisations et un double diplôme Master Gestion et Développement durable avec l'Université de Sherbrooke. Trois Masters en Micro Finance (s'appuyant sur une chaire), Gestion des risques et Management du Tourisme Durable sont également proposés aux étudiants...

Au delà de l'enseignement, la formation par l'action et un véritable engagement social à travers la vie associative. Près de 60% des projets associatifs des étudiants recouvrent aujourd'hui une dimension Responsabilité Sociale en Entreprise : Respire www.respire-escem.skyrock.com, Gargantua'ESC pour bien manger, la Semaine Humanitaire, Créafri'K : le Tourisme durable en Afrique, ESC'Poir, la Nuitée, Unis'Vert, Terrain d'Entente... L'ESCEM entend renforcer la dimension transversale des enseignements dans ce domaine dans ses programmes et la vie associative.

Rechercher et anticiper. Depuis février 2005, l'Ecole est engagée dans un processus de recherche et de publication qui a porté ses fruits. Au sein du centre de recherche (CRESCEM), les enseignants chercheurs travaillent sur un axe RSE, éthique et DD tout spécifiquement, les axes gouvernance, relations clients et marketing, innovation sont également largement impliqués. L'ESCEM est membre de l'Observatoire de la Responsabilité Sociale des Entreprises (ORSE) et vient d'organiser un colloque sur l'éthique. Fabrice Mauléon, responsable des enseignements en DD et de l'axe recherche annonce le thème du prochain colloque : « les bonnes pratiques des PME ».


Dominique WOLFF, vient de publier un ouvrage sur « le développement durable : théories et applications au management » avec Michel DION, professeur à l'université de Sherbrooke, avocat et ethicien.

Développer des pratiques managériales, structurer, fédérer, sensibiliser : création d'une Direction du Développement Durable et de la Responsabilité Globale qui concentre ses efforts sur des actions transversales et solidaires en s'appuyant sur le concept du management participatif. Afin d'amplifier la dynamique, une équipe est dédiée à cette question et Valérie Prévost prendra en charge la responsabilité des opérations. Elle se mobilise pour étendre le spectre de la responsabilité globale à tous ses champs et possibles de manière interne tant qu'externe, locale et régionale tant que nationale et internationale.
L'ESCEM a conscience que le DD est la plus pure expression collective que génère notre époque et fait le choix de compter parmi les pionniers pour fonder une société responsable et en former les acteurs. Elle est adhérente, à Graine de Changement, Global Compact... et travaille en collaboration avec la Conférence des Grandes Ecoles mais aussi des partenaires institutionnels ou privés pour relever ce défi « HumaniTerre ». Frédéric Avry, directeur du DD, précise que « la force de l'ESCEM, sur ce plan, réside dans son engagement authentique et sa vision pionnière et constitue une opportunité majeure en terme de compétitivité ».

De nombreux chantiers ont déjà été réalisés, dans les 3 axes du DD, la mise en place de la GPEC, la politique de dégrèvements pour les étudiants, prévention sur les addictions, Une Grande Ecole pourquoi pas Moi ? mais également dans le domaine de l'environnement l'accès à une énergie électrique d'origine renouvelable à 100% (KwE) sur l'ensemble des campus, la mise en place de détecteurs de présence pour l'allumage électrique couplé sur minuterie... la mise en place d'une politique d'achats responsables...

En savoir plus Publié le 08 avril 2008
RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !



FERMER