développement durable : la Lyonnaise des Eaux met à l'honneur des métiers d'avenir

Entreprise pionnière dans la gestion durable de l'eau, Lyonnaise des Eaux, Groupe Suez, a depuis longtemps adapté son métier et son mode de fonctionnement aux exigences actuelles du développement durable

Publié le 08 avril 2008
développement durable : la Lyonnaise des Eaux met à l'honneur des métiers d'avenir

Précurseur de la consommation intelligente de l'eau, elle met l'accent sur 2 métiers originaux, à l'occasion de la Semaine du Développement Durable : l'éco-messager et l'hydrogéologue.

Devenir Eco messager ou hydrogéologue au sein de la Lyonnaise des Eaux, c'est vivre au quotidien son engagement pour le respect de l'environnement et la préservation de cette ressource naturelle.

L'ECO MESSAGER : promoteur de l'eau du robinet pour tous, et surtout pour les plus démunis

« C'est un informateur, un enseignant, un pédagogue qui doit intéresser ses auditeurs et les amener à développer la même sensibilité à l'environnement que lui. Au-delà, ses qualités sont celles d'un bon communicant : il doit organiser, proposer, imaginer, innover, réagir... ». Voilà comment Hélène Valade, directeur du Développement durable et des Stratégies d'opinion au sein de la Lyonnaise des Eaux, Groupe Suez, décrit un des membres essentiels de ses équipes. Acteur environnemental et social, l'Eco-messager doit, en complément de ses connaissances sur l'environnement, l'eau et sa qualité, aimer dialoguer avec les petits comme avec les plus grands... et posséder des talents d'animateur ! Un brin de patience aide à mieux transmettre un message !

Sensibiliser petits et grands au cycle de l'eau et promouvoir l'eau du robinet comme boisson bénéfique à la santé, aider les plus démunis à mieux consommer l'eau chez eux : ce sont les missions essentielles de l'Eco-messager chez Lyonnaise des Eaux.

Sensibiliser petits et grands à l'eau au cycle de l'eau et promouvoir l'eau du robinet

Grâce à l'éco-messager, les enfants sont sensibilisés à la nécessité de respecter l'environnement au cours de son intervention dans les classes. En visitant des sites, ils sont confrontés à certains enjeux du développement durable et peuvent mieux comprendre cette ressource qu'est l'eau de leurs robinets. Tenant souvent un « Bar à eau », lors des manifestations de collectivités locales, l'Eco-messager engage un dialogue avec le grand public sur l'eau du robinet comme délicieuse eau de boisson : les visiteurs découvrent les subtilités des différents goûts de l'eau.

Aider les plus démunis à mieux consommer l'eau chez eux

Une partie non négligeable de sa mission est réservée au soutien de familles en situation difficile. De nombreuses factures restent impayées, or ces familles ignorent comment maîtriser et réguler leurs consommations d'eau. Que ce soit pour les bains et les douches, les programmes des cycles de lavage, l'achat d'eau en bouteille, l'Eco-messager apporte un éclairage sur ces différentes utilisations.
Il participe à des réunions organisées par des médiateurs de quartier et des organismes sociaux pour apporter des informations à l'étude de dossiers sur des situations difficiles. Rencontrer des personnalités différentes, des individus de tous horizons offre à l'éco messager une dynamique d'adaptation très enrichissante.



L'HYDROGEOLOGUE : un métier d'avenir et de profondeur


« Pour exercer ce métier, être ingénieur ne suffit pas, il faut être doté de multiples qualités, essentiellement liées à l'envie d'aller sur le terrain, de savoir être polyvalence, imagination, persévérance et passion, sont les grandes qualités auxquelles il faut répondre pour devenir hydrogéologue ». Hélène Valade, directeur du Développement durable et des Stratégies d'opinion au sein de la Lyonnaise des Eaux, Groupe Suez, est fière de présenter cet acteur technique indispensable pour évaluer la qualité de l'eau.
De plus en plus sollicités pour réaliser des études sur la gestion des ressources en eau, sur les risques de pollution et les techniques de dépollution, les hydrogéologues sont ainsi devenus des acteurs centraux de la gestion durable de l'eau. Leur travail d'analyse, de gestion et de surveillance des eaux souterraines est ainsi appelé à s'amplifier pour offrir une eau, dont la qualité et le goût s'améliore de jour en jour.


Connaître et maîtriser les eaux souterraines et la ressource en eau

Ce spécialiste des eaux souterraines étudie les projets d'exploitation dans le domaine de l'eau potable. Son rôle va de la prospection à l'évaluation des ressources, jusqu'à la gestion suivie des projets d'aménagement. Mais son métier, aussi terre-à-terre soit-il, relève d'une grande polyvalence. En effet, plusieurs missions lui seront confiées. Il identifiera les sites exploitables, déterminera les sites de captage ou accompagnera le foreur lors des activités de forage. En parallèle, il assurera le suivi technique des opérations et étudiera les risques de pollution des eaux souterraines.

Intuitif et observateur, l'hydrogéologue connait les mystères du monde souterrain. Aussi, doit-il se montrer pédagogue, surtout quand il s'agit de convaincre certains professionnels. En effet, les aléas imposés par ce métier et les conséquences des changements climatiques ne facilitent pas toujours son exercice. Ses missions lui demandent de s'investir systématiquement dans de longs projets (de 3 à 5 ans) et de se déplacer régulièrement sur le terrain.

Comment Devenir hydrogéologue ?

L'école nationale de géologie à Nancy ou un 3ème cycle universitaire en hydrogéologie seront la voie royale pour pratiquer cette fonction. Cependant les écoles d'ingénieurs peuvent aider à intégrer cette profession...


FERMER