Un diplômé de l'ESC Pau met le bio en boîte, le rendant ainsi accessible à tous et œuvre par la même occasion au maintien de l'agriculture locale

Du bon, du bio, en boîte et à domicile !

Publié le 16 avril 2012
Un diplômé de l'ESC Pau met le bio en boîte, le rendant ainsi accessible à tous et œuvre par la même occasion au maintien de l'agriculture locale

Olivier Lecanu a la fibre entrepreneuriale... verte ! Il a en effet ouvert une antenne Biobox, en licence de marque, dans le Sud-Ouest de la France. Le concept est simple et sain : livrer à des particuliers des paniers de fruits et légumes de saison mais aussi de l'épicerie bio. Le tout issu de producteurs locaux. Une façon de participer au maintien de l'agriculture bio du 64 et du 65 et de promouvoir le commerce équitable.

Participer à l'économie locale, soutenir les agriculteurs locaux en payant leurs produits au juste prix, c'est la volonté affichée par Olivier Lecanu, jeune dirigeant de l'antenne paloise de Biobox. « A l'ESC Pau, j'ai opté pour la spécialisation Marketing et développement durable », explique Olivier. « Cette création d'entreprise est un prolongement logique de mes études. Ce projet m'a permis de mettre directement en application les connaissances théoriques et pratiques acquises à l'école ».

Ainsi, Biobox propose à ses clients la livraison de paniers de fruits et légumes de saison et de produits d'épicerie, dans des points relais, en entreprise ou à domicile. Biobox s'est engagée dans une politique de qualité qui garantit que ses produits sont certifiés « Agriculture Biologique ». Ils proviennent donc majoritairement de producteurs locaux. « Nous privilégions par ailleurs les circuits courts pour limiter l'impact de la distribution sur l'environnement ; c'est également une garantie de fraîcheur des produits ! Réceptionnés la veille de la livraison, ils sont simplement reconditionnés dans la BioBox, sans subir de manipulations superflues », insiste Olivier.

Démocratiser le bio

« Lorsque je me suis lancé dans l'aventure Biobox, j'étais animé par une double volonté : être à la tête d'une entreprise éthique et rendre le bio accessible au plus grand nombre, ce qui passe par des marges raisonnées », précise Olivier Lecanu. Ainsi, les prix sont calculés au plus juste : « nous nous approvisionnons principalement auprès de producteurs ou regroupements de la région, afin de leur garantir de vendre leurs produits sans intermédiaire, cela constitue une démarche de commerce équitable de proximité dont tout le monde bénéficie (producteur et consommateur) ». Pari gagné ! Les Clients sont de plus en plus nombreux, retrouvant ainsi le goût de cuisiner des produits qui ont du goût (qu'ils redécouvrent pour certains !). Olivier a récemment développé le même concept à Tarbes, et le succès est également au rendez-vous. Le retour au « manger saint et équilibré n'est certainement pas étranger au succès de cet entreprise », conclut-il.


FERMER