Nouveauté : Eau Thermale Avène Denséal

La réponse unique pour atténuer les premiers signes cutanés de la dermatoporose

Publié le 28 avril 2011
Nouveauté : Eau Thermale Avène Denséal

"On connaît depuis une quinzaine d'années le syndrome de fragilité de la personne âgée... on n'avait pas intégré dans ce concept global la dimension cutanée..."

Pr Bruno Vellas, Gériatre
Communication « les séniors et leur peau »,
Entretiens d'Avène 2009

Avec l'allongement de l'espérance de vie, les septuagénaires sont de plus en plus nombreux et tant mieux ! En France, les personnes de plus de 75 ans représentent aujourd'hui 9 % de la population contre seulement 3 % en 1960.
En 2030, ils représenteront 12 % de la population et 16,2 % en 2050*.

Cet allongement de la durée de vie s'accompagne néanmoins de déficiences fonctionnelles de l'organisme.
La peau, en tant qu'organe protecteur directement en contact avec l'environnement, n'échappe pas à la règle.

Ce n'est pourtant que récemment que les conséquences cutanées du vieillissement ont fait l'objet d'un intérêt médical et qu'un nom a été donné au syndrome d'insuffisance cutanée chronique par le Professeur SAURAT, Président de la Ligue Mondiale de Dermatologie :

La DERMATOPOROSE

*Institut National d'Etudes Démographiques






La DERMATOPOROSE

...une nouvelle approche du grand âge de la peau



Longtemps envisagé comme un préjudice uniquement esthétique, le vieillissement cutané est aujourd'hui considéré comme un facteur supplémentaire de vulnérabilité de la personne âgée.


Définie par Monsieur Saurat, Professeur de dermatologie à l'Université de Genève, spécialiste du vieillissement cutané et des actifs anti-âge, la dermatoporose désigne la finesse et la fragilité cutanée extrême des personnes âgées de 70 ans et plus.

Cette résultante fonctionnelle du vieillissement cutané, encore appelée « syndrome d'insuffisance cutanée chronique », a positionné le vieillissement cutané des seniors dans la sphère médicale et non plus seulement dans le domaine cosmétique comme cela était le cas jusqu'à présent.

En effet, les conséquences parfois graves de la dermatoporose, rendent nécessaire la mise au point de soins adaptés capables de la prévenir ou de l'atténuer.

Les Laboratoires dermatologiques Avène ont formulé Denséal pour apporter aux professionnels de santé une réponse dermo-cosmétique dédiée aux peaux fragilisées par l'âge et les accompagner dans une prise en charge médicalisée complète du sujet âgé.





La prévalence de la dermatoporose


Une étude(1) menée pendant 6 mois sur 202 patients (60 hommes et 142 femmes) âgés de 84 ans en moyenne, hospitalisés à l'hôpital de Purpan Casselardit (Toulouse) en service de gériatrie, a permis de mettre en évidence la prévalence de la dermatoporose.


32 % des patients étudiés sont concernés par la dermatoporose.


Dans
82 % des cas, il s'agit d'une dermatoporose de stade I

La dermatoporose est localisée sur :

  • les mains seules : 5,2 % des cas
  • les avant-bras seuls : 40 % des cas
  • les jambes seules : 18 % des cas
  • les avant-bras et les mains : 13,8 % des cas
  • les avant-bras et les jambes : 32 % des cas



La perception par les patients


Une enquête(2) menée en France en 2009 sur la perception de sa peau par le sujet âgé de plus de 60 ans montre que les signes de la dermatoporose sont ressentis par une très large majorité de personnes âgées.

Ainsi par exemple, 50 % d'entre eux indiquent qu'ils ont sur les jambes la peau très sèche, fine, fragile et qui marque facilement. 40 % d'entre eux constatent la même chose sur les avant-bras.



(1) V.Mengeaud, C. Vieu, G. Josse, V. Gardette, B. Vellas, AM. Schmitt, Prevalence of dermatoporosis in geriatric patients during short to medium hospital stays. IAGG, Paris, 2009.
(2) V. Mengeaud, B. Vellas, C. Vieu, AM. Schmitt, Perception of skin ageing in a population aged over 60 years in France : Survey Results. IAGG, Paris 2009.





La DERMATOPOROSE
une pathologie comparable à l'ostéoporose...


Le phénomène de la dermatoporose peut être comparé à celui de l'ostéoporose.

L'ostéoporose, reconnue comme problème de santé publique, est une maladie diffuse du squelette caractérisée par une diminution de la masse osseuse et une détérioration de la micro-architecture du tissu osseux, augmentant ainsi le risque de fractures.

Avec l'âge, on retrouve cette même fragilité au niveau cutané.
Dans certains cas, cette fragilité peut provoquer des déchirures de la peau.





La DERMATOPOROSE
une pathologie qui évolue en 4 stades...


On peut distinguer quatre stades à la dermatoporose, dont le stade I qui doit éveiller la vigilance des soignants et personnes concernées :


Lors de ce stade initial, on note un fort amincissement de la peau avec purpura sénile et pseudocicatrices stellaires.
L'évaluation clinique de la visco-élasticité de la peau est un bon paramètre pour déterminer ce stade.

Manifestations cliniques :

  • Atrophie cutanée : Principalement observée sur les zones chroniquement exposées au soleil, la peau est très fine (aussi mince que du papier à cigarette), translucide et ridée. Cette réduction de l'épaisseur de la peau est due à une diminution des principaux composants de la matrice extracellulaire (collagène, élastine, mucine, glycosaminoglycanes).


  • Pseudocicatrices stellaires : Atteintes dermiques en forme d'étoiles observées chez 20 à 40 % de la population âgée de 70 à 90 ans avec une prédominance chez les femmes. Ces lésions siègent sur le dos des mains et des avant-bras et s'accompagnent de purpura sénile chez 30-50 % des patients.
    On distingue les pseudocicatrices étoilées linéaires de celles en plaques.


  • Purpura sénile : Tache supérieure à 3 mm de couleur rouge vive ou bleuâtre et localisée aux extrémités. Le purpura résulte de traumatismes causant de petites hémorragies du derme en l'absence de troubles de coagulation. Le purpura sénile concerne environ 10 % de la population âgée de 70 à 90 ans avec une prédominance chez les femmes et est associée dans 90 % des cas à des pseudocicatrices stellaires.



Les stades II à IV associent aux signes du stade I des lacérations et/ou retards de cicatrisation qui en progressant peuvent conduire à l'apparition d'hématomes disséquants. Ce dernier stade constitue une urgence médicale et nécessite une hospitalisation.



La DERMATOPOROSE
En lien direct avec la diminution de l'acide hyaluronique, liée à la déficience en récepteurs cutanés CD44.

Dans son premier stade, la dermatoporose se traduit par une atrophie cutanée, l'apparition de pseudocicatrices stellaires et la formation de purpura sénile, secondaires à de légers traumatismes.

Cette fragilité cutanée est à relier à une perte progressive des propriétés visco-élastiques de la peau, donc de sa capacité à absorber les contraintes mécaniques. Ceci est la conséquence directe de la diminution du taux d'acide hyaluronique dans la peau, garant de son épaisseur et de sa résistance.

Cette diminution est notamment expliquée par la déficience des récepteurs CD44, glycoprotéines transmembranaires polymorphes qui ont deux fonctions majeures :

  • la régulation de la prolifération des kératinocytes en réponse aux stimuli extracellulaires,
  • la maintenance de l'homéostasie de l'Acide Hyaluronique.


Autrement dit, les récepteurs CD44 sont impliqués dans les mécanismes de néosynthèse de l'acide hyaluronique, composant majeur de la matrice extracellulaire qui donne à la peau toute son épaisseur et sa résistance.



Pour atténuer cette diminution extrême de l'épaisseur de la peau et sa perte de résistance, il est essentiel de corriger la déficience des récepteurs CD44 : l'association brevetée de Rétinaldéhyde et de Fragments d'Acide Hyaluronique offre une solution à l'efficacité démontrée pour redensifier et renforcer la peau.(1)

(1) G. Kaya, C. Tran, O.Sorg, R.Hotz, D. Grand, P.Carraux, L.Didierjean, I.Stamenkovic, J.H. Saurat.
Hyaluronate Fragments Reverse Skin Atrophy by a CD44-Dependent Mechanism.
Plos Medecine, December 2006, Volume 3, Issue 12- e493




Denséal


Dans une démarche d'efficacité, les Laboratoires dermatologiques Avène ont développé Denséal :
le premier et unique soin qui atténue les signes cutanés initiaux de la dermatoporose.

Dès le 1er mois d'utilisation, la peau retrouve épaisseur et résistance.



Denséal

SANS PARFUM

L'ART DE LA GALENIQUE


Le nouveau soin Denséal est une émulsion huile dans eau travaillée pour s'adapter parfaitement à la fragilité extrême de la peau du sujet âgé.

Sa texture particulièrement glissante et douce permet une application facile, non traumatisante pour ces peaux très fragiles.


Conditions d'utilisation :

  • Appliquer la Crème Denséal le soir sur les zones du corps concernées (avant-bras, mains, jambes) :
    un trait de 10 cm sur le dos des avant-bras et des mains et/ou sur la face avant des jambes.
  • Masser très doucement jusqu'à pénétration complète du produit.



Infos pratiques :

  • Le tube canule de 100 ml : 20,00 €
  • Produit hypoallergénique et non comédogène.


FERMER