Devenir métrosexuel, une nouvelle tendance qui fait fureur auprès de la gente masculine


Néologisme inventé par l’écrivain Mark Simpson en 1994, caractérisant de jeunes citadins soucieux de leur apparence, ...
Devenir métrosexuel, une nouvelle tendance qui fait fureur auprès de la gente masculine
Copyright © konradbak - Fotolia.com

Néologisme inventé par l’écrivain Mark Simpson en 1994, caractérisant de jeunes citadins soucieux de leur apparence, le terme métrosexuel  est depuis les années 2000  attribué à un homme qui prend soin de son image, de son physique et qui fait même de la musculation pour se sentir bien et beau dans sa peau.

Il s'agit donc d'un phénomène de mode, voire même un fait de société désignant un homme qui consacre beaucoup de son temps et de son argent à son look. A cet effet, ces mecs qui veulent paraître plus beaux que les autres n'hésitent pas à fréquenter régulièrement les salons de beauté et d'esthétique, les salles de sport et les centres de remise en forme pour satisfaire leur besoin en matière de beauté du corps.

Il s'agit d'un cliché qui n'est tout de même pas à la portée de tous les garçons car nécessitant de gros efforts quotidiens et facilement susceptibles de critiques.

Pour devenir donc un métrosexuel, il faut passer par un parcours de combattant dont le novice commencera par une auto-prescription de ses propres soins. Dans la plupart des cas, le futur métrosexuel se limitera aux soins du visage. Toutefois, pour une meilleure efficacité, il peut choisir de se rendre auprès d'un établissement reconnu en la matière en vue de se faire papouiller le visage.

Ainsi, parmi les principales étapes en ce qui concerne le soin du visage, le nettoyage de la peau, le modelage ainsi que le masque fraîcheur sont nécessaires pour se sentir bien et beau dans peau. Une fois ce moment d'apprentissage de soin et de détente réalisé, il n'est pas impensable que le métrosexuel évoluera vers d'autres fins telles que l'épilation, le régime alimentaire, le sport, les soins du corps,...

Toutefois, cette nouvelle invention des médias qui concerne surtout les hommes de 20 à 40 ans se résume en un type urbain branché, voire un amoureux des belles choses, qui aime faire du shopping pour choisir ses vêtements selon ses goûts et n'hésite pas à payer le prix qu'il faut pour des fringues de grandes marques. Il s'exfolie, s'hydrate et prend rendez-vous chez son coiffeur-styliste. Malgré qu'il aime le football ou le basketball autant que les autres hommes virils, il possède tout de même certaines caractéristiques du comportement d'une femme ou d'un gay. D'ailleurs, certains gars métrosexuels vont même jusqu'à sortir dans la rue avec un sac à main pour femmes mais cela ne l'empêche d'avoir les mêmes sentiments qu'un homme viril en matière de love story. Il s'agit donc d'une sorte d' « homme rose » à quelques différences près que certains catégorisent d'égocentrique, de vaniteux ou de narcissique.

La venue de cet homme nouveau fait la joie de nombreuses enseignes de cosmétiques pour hommes qui ont compris l'intérêt du concept. De nombreuses formules entièrement dédiées aux mecs ont donc été créées par les instituts de beauté acceptant uniquement ou partiellement la présence de la gente masculine.

http://www.amabilia.com/contenu/societes/sec08_180.html

 Publié le 22 mai 2013
RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !



ZENews

ZENews

Développement durable : l'actualité Zen du développement durable !

FERMER