EDF et l'Université du littoral Côte d'Opale signent une convention


Fabrice FOURCADE Directeur de Dunkerque LNG - Groupe EDF et Edward ANTHONY,Président de l'Université du Littoral Côte d'Opale, ont signé une convention cadre de partenariat.
EDF et l'Université du littoral Côte d'Opale signent une convention

L’Université du Littoral Côte d’Opale mène des recherches autour de 3 axes, dont l’un, prioritaire, est « Environnement et Développement Durable ». Plusieurs laboratoires travaillent sur cette thématique et ont acquis au fil des années une expertise et un savoir-faire dans le domaine de l’environnement et du développement durable.

Dans le cadre du projet d’implantation d’un Terminal Méthanier à Dunkerque, par la société EDF, sa filiale Dunkerque LNG et l’Université du Littoral Côte d’Opale (ULCO) ont décidé de mettre en place un partenariat afin de développer des sujets de recherche en lien avec les activités du terminal.

A l’heure actuelle, ce partenariat porte sur deux programmes de recherches. Le premier sur une thèse d’une durée de 3 ans portant sur la « valorisation du méthane en hydrogène par reformage catalytique ». Au niveau de l’ULCO, il concerne le laboratoire de Catalyse en Environnement (LCE). Ce sujet s’inscrit dans la prévention de la pollution aux niveaux des sources d’émissions afin de réduire les impacts environnementaux liés à la production d’énergie et aux transports. L’autre aspect est de trouver de nouvelles énergies notamment grâce aux piles à combustible afin de réduire la dépendance énergétique.

Le deuxième programme porte sur l’étude du « Vieillissement de matériaux soumis à des cycles de froid/chaud ». A ce jour, deux laboratoires de l’ULCO, le LCE et le LTPMC (Laboratoire de Thermo-Physi- que de la Matière Condensée)disposent d’une expertise et d’un parc de techniques physico-chimiques appropriées pour ce type de caractérisations et d’évalua- tion de performances pour les matériaux solides.

Pendant un an, grâce à l’emploi d’un post-doctorant, des études vont être faites sur le vieillissement des matériaux soumis à des cycles de froid à partir des échantillons et des données techniques fournis par EDF. Ainsi, pourront être analysées, à partir de la mise en place d’un protocole de vieillissement accéléré, la résistance des matériaux et leur élasticité ainsi que la détec- tion et l’observation des fissures.

D’autres sujets ou programmes de recherches vont prochainement voir le jour. Les deux laboratoires engagés dans cette convention travaillent sur l’axe « Environnement et Déve- loppement durable ».

Le Laboratoire de Catalyse en Environnement (LCE) travaille sur 5 axes de recherches :
  • Caractérisation physico-chimique et comportement des particules en suspension dans l’air.
  • Combustion catalytique de particules carbonées.
  • Oxydation catalytique de Composés Organiques Volatils (COV).
  • Toxicologie Industrielle et Environnementale
  • Energies propres et renouvelables : production d’hydrogène pour les piles à combustible via la valo- risation de la biomasse par reformage catalytique du méthane et du méthanol.

  • La convention sur la valorisation du méthane, rentre dans le cadre de cette dernière thématique. Le Laboratoire de Thermo-Physique de la Matière Condensée (LTPMC) travaille quant à lui sur l’analyse thermique de matériaux et l’élaboration de nouveaux matériaux par des procédés respectueux de l’environnement.
    En savoir plus Publié le 04 juillet 2008
    RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !



    DANS LA MÊME RUBRIQUE


    > Tous les articles du niveau

    FERMER